Comment financer votre formation ?

Pour les salariés

Prise en charge de la formation par les OPCA.

Rapprochez vous du service formation de votre établissement. 

Dès la réception du bulletin d'inscription dûment rempli, une convention de formation sera transmise à l'établissement.


Pour les libéraux, 3 solutions s'offrent à vous :

ANDPC

Une formation prise en charge et indemnisée 

Le DPC (Développement Professionnel Continu) s'inscrit dans un dispositif de formation réglementé et de démarche active du professionnel de santé tout au long de son exercice professionnel, pour une amélioration de la qualité et de la sécurité des soins.

Chaque professionnel de santé (inscrit au Code de la Santé Publique) doit suivre un parcours de DPC pour remplir son obligation triennale. Etant donné le caractère obligatoire du DPC, une contrepartie financière a été mise en place pour les professionnels de santé libéraux. Les forfaits de prise en charge et d'indemnisation sont spécifiques à chaque profession (forfaits de prise en charge de l'ANDPC).

Pour vous inscrire à une formation valorisable au DPC : DOUBLE INSCRIPTION OBLIGATOIRE

1ère étape : inscription sur www.mondpc.fr :

- onglet "Rechercher une action de DPC"

tapez "8884" dans l'onglet "Numéro organisme" puis "Rechercher".

- choisissez la formation qui vous intéresse et cliquez sur "voir les sessions" puis sur "S'inscrire"

(mode d'emploi pour s'inscrire à une action de formation auprès de l'ANDPC)

2ème étape : inscription en direct auprès d'Edu-Caducée

- remplissez le bulletin d'inscription individuelle

- envoyez par courrier un chèque de caution à l'ordre de Edu-Caducée. Le chèque de caution sera encaissé pour toute absence sauf cas de force majeure. Il sera rendu ou détruit après validation de TOUTES les étapes par le participant auprès de l'ANDPC. Pour valider votre DPC, vous devez répondre aux QCM pré et post formation, assister aux jours de formation et signer toutes les feuilles d'émargement (1 par 1/2 journée).

 

FIF-PL

Le FIF-PL (Fonds Interprofessionnel de Formation des Professions Libérales) est un organisme collecteur de votre Cotisation Professionnelle pour la Formation Continue auprès de l'URSSAF.

Cette cotisation vous donne droit à 4 jours de formation agrée FIF-PL  par an (prise en charge par le FIF-PL plafonnée à 350€/ jour et limitée à 1400 € / professionnel / an).

Tout professionnel libéral qui souhaite bénéficier d'une prise en charge par le FIF-PL doit enregistrer une demande de prise en charge en ligne sur www.fifpl.fr en amont de la formation (Attention : toute demande effectuée après la formation sera refusée).

 

Pour vous inscrire à une formation Edu-Caducée, rendez-vous sur votre espace adhérent FIF-PL et Renseignez la formation et l'organisme concernée par votre demande.

Documents à soumettre à l'enregistrement de la demande de prise en charge :

- Le Programme détaillé de la formation

- Le Devis d' Edu-caducée

- Votre Attestation URSSAF de versement de la contribution à la formation professionnelle

- Votre R.I.B.

A la fin de la formation, Edu-Caducée remplira les attestations de présence et de règlement à transmettre au FIF-PL pour la prise en charge de cette formation.

Financement personnel

 

Si une formation n'entre pas dans le cadre de la prise en charge du DPC ou du FIF-PL ou si vous avez déjà consommé vos forfaits DPC ou FIF-PL, optez pour le financement personnel.

Le coût de la formation est à votre charge.

 

Toutefois vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt pour la formation des dirigeants d'entreprise correspondant au Nombre d'heures effectives de formation X SMIC horaire (10.03 € au 1er janvier 2019). (En savoir +)

Par exemple : pour une formation de 7 heures = 7 X 10.03€ = 70.21 € de crédit d'impôts 

 

Déduction fiscale 

Les dépenses engagées pour suivre une formation (transports, repas, hébergement,.... ainsi que le coût de la formation dans le cadre d'un financement personnel) constituent des frais professionnels déductibles. Pensez à les notifier sur votre déclaration d'impôts.

 

N.B. : Cette déduction fiscale peut s'ajouter au crédit d'impôt.